Symboles de l'Egypte antique

*

Comme je vous l’avais promis je prends enfin le temps de rédiger cet article concernant les symboles de l’Egypte antique que j’ai choisi pour le collier plastron

– Bruissements lointains – 
Et il y  en a des choses à dire ! J’ai vraiment hâte de partager avec vous toutes ces histoires passionnantes ! 

*

Egypte antique

Bijou provenant du trésor royal de Toutankhamon rassemblant à lui seul, l’or, le scarabée, le lapis lazuli, la cornaline, la turquoise et les ailes.

Dans l’Egypte antique les bijoux étaient fait pour orner les corps mais ils étaient avant tout emprunts de symbolisme.

Leur rôle était surtout à visée sociale, politique et religieuse. 

Absolument tous les milieux sociaux portaient des bijoux y compris les enfants. On ornait également certaines statuettes de divinité des plus belles parrures.

Les bijoux égyptiens étaient rarement constitués d’un seul symbole. Ils étaient la plupart du temps assemblés jusqu’à raconter l’histoire de la personne qui portait ces ornements.

Aujourd’hui lors des fouilles ont peut en apprendre beaucoup en découvrant les joyaux présents dans les tombes des pharaons. 

Le cuivre fut l’un des premiers métaux utilisé pour créer des bijoux.

Par la suite les Egyptiens découvrirent la fonte et commencèrent à créer leurs propres alliages, et plus tardivement encore l’or devint l’un des métaux principaux de la création de bijoux dans l’Egypte antique. 

*

Le cuivre était principalement réservé aux classes sociales inférieures, l’or étant considéré comme la chair des dieux en référence au dieu Râ – le dieu soleil. Il était synonyme de puissance et était réservé aux personnages importants. 

Le cuivre était également utilisé pour purifier l’eau, ainsi que sous des formes variées pour soigner brulures, maux de tête etc… 

Flocons de cuivre natif – Ressource de l’atelier 

Concernant les symboles choisis pour – Bruissements lointains –  vous aurez donc déjà repéré le cuivre et, faute d’or, la couleur dorée du laiton.

J’aimerais maintenant aborder le sujet des plumes qui est l’un des éléments auquel j’ai apporté le plus de soin sur cette création et qui m’a demandé beaucoup d’étapes de travail pour avoir cette finition sensiblement “légère” malgré sa fabrication en métal (vous pouvez d’ailleurs retrouver les étapes de sa fabrication sur instagram dans la catégorie “réels”).

Tout d’abord nous devons parler de Maât, la fille de Râ.

Elle est la déesse de l’ordre, de l’équilibre du monde, de la paix et de la justice.

La plupart du temps elle est représenté coiffée d’une grande plume d’autruche et/ou avec de grandes ailes. 

Dans la mythologie Egyptienne, le passage dans l’au delà se fait après l’épreuve de la pesée du cœur ou jugement de l’âme. 

En effet les Egyptiens considéraient que le cœur était le siège de la conscience et des souvenirs. 

Ce dernier fait face dans la balance de la justice à une des plumes de la déesse Maât. Il doit être mois lourd ou de poids égal pour que le défunt puisse accéder à la vie éternelle. 

Une représentation de la déesse Maât

La plume était une symbolique extrêmement forte dans Egypte antique il me semblait donc évident de lui faire une belle place dans cette création.

Sur le côté des symboliques plus discrètes on trouvera le fait que j’ai choisi de faire un plastron. C’était un modèle de bijou courant avec les pectoraux. 

Les perles sont un autre clin d’œil à une symbolique sociale. Plus on avait de rangées de perles sur son plastron ou pectoral, plus cela signifiait que le porteur avaient une position haut placé dans la société.

La granulation est également quelque chose de très utilisé dans la création de bijoux à cette époque. D’où mon choix d’en ajouter un peu pour faire référence à ce choix esthétique des Égyptiens de l’antiquité. 

En dernier lieu, et pas de moindre, je voulais vous parler de mon choix de pierre.

On sait souvent que le lapis lazuli, avec la turquoise et la cornaline font partie des pierres les plus employées dans les bijoux égyptiens. Mais il recèle surtout à lui seul une foule de symboles et d’utilisations qui rendent cette pierre comme l’une des plus importante pour cette civilisation. 

Plastron égyptien

Il est considéré comme la pierre des dieux et possèderait de nombreuses et puissantes vertus.

Les égyptiens pensaient que ce minéral renfermait un morceau de l’âme d’Isis, de sorte que ceux qui en possédaient avaient un lien privilégié avec sa connaissance et sa magie.

La vie après la mort étant très au centre des préoccupations du peuple, le lapis lazuli était également d’une importance capitale concernant l’au delà. 

Sa couleur bleue était symbole des cieux et de la renaissance. 

Les scarabées qui étaient sacrés, incarnaient le dieu solaire. Ils étaient symbole de renaissance pour les défunts et de protection pour les vivants.  

Souvent réalisés en lapis lazuli on les glissait près du cœur entre les bandes des momies afin d’être surs de passer avec succès la pesée de l’âme. On pensait que le scarabée empêchait le cœur de témoigner contre la personne qui se présentait devant la balance. 

En dehors de sa symbolique une anecdote notable est connue des archéologues. Le lapis lazuli était également broyé en poudre pour créer des ombres à paupières pour la reine Cléopâtre.

Il avait également une utilisation connue en médecine.

Comme le cuivre, il était utilisé sous différentes formes par les prêtres afin de soigner fièvre, mélancolie ou encore les calculs biliaires ..!

Plastron égyptien

Nous avons donc passé en revue tous les symboles que j’ai choisi pour cette création. Je vous remercie encore pour l’accueil plus que chaleureux que vous lui avez réservé ! 

Si vous avez des interrogations vous pouvez me laisser vos questions en commentaires.

Et si ce que vous avez lu vous à intéressé n’hésitez pas à pousser les recherches. J’ai dû beaucoup condenser les informations pour ne pas vous assommer mais ce sont des sujets extrêmement passionnants qui méritent que l’on s’y attarde un peu.

J’espère en tout cas avoir piqué votre curiuosité et vous avoir fait passer un bon moment!

Le plastron – Bruissements lointains – est encore disponible en boutique dans l’attente d’une jolie maison et d’un cou qui le mettra en valeur. Cliquez sur cette phrase pour le découvrir !

*

<- Retour aux articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *