Bijoux artisanaux laiton. Bijoux magiques uniques. Artisanat d'art bijouterie
Artisane d'art bijoutière

Bienvenue à vous qui rejoignez l'atelier de bijouterie ! 

Quoi de mieux, que de débuter cette nouvelle aventure par un article de présentation afin que vous sachiez qui se cache derrière l’atelier et ses bijoux ?

  • Qui suis-je ?

Je  me prénomme Aurélia et je viens de fêter mes 35 printemps ! 

Je suis originaire d’Auvergne mais je vis depuis maintenant 12 ans en Bretagne.

Actuellement notre nid se trouve dans le département breton des Côtes d’Armor.

Passionnée par la nature je m’amuse beaucoup dans notre jardin à faire pousser toutes sortes de choses !

Les randonnées et sorties en bord de mer sont également au centre de mes temps libres.

Tous ces paysages participent à nourrir ma créations de bijoux !

 

Deux autres habitants composent notre foyer, Marcel et Oscar les chatsisstants officiels de

l’atelier.

Nous avons aussi notre petite sauvage et squatteuse attitrée, Mimi ! Si vous me suivez sur

Instagram vous les connaissez surement déjà !

 

Je suis également une très grosse lectrice ! Les histoires de l’imaginaire sont une source

inépuisable d’inspirations et rêveries que j’adore explorer ! 

Elles participent aussi, pour beaucoup, au développement de l’imaginaire qui accompagne le

processus créatif de mes bijoux.

Si vous voulez en apprendre encore plus rendez-vous sur la page “à propos” et la page

portfolio” !

Artisane d'art bijouterie Bretagne
  • Quel est mon parcours ?

Je ne suis pas bijoutière de formation comme beaucoup le croient !

Pour être honnête je n’ai tout simplement aucun diplôme !

A 18 ans, à la sortie de mon bac littéraire j’ai essayé d’entamer une licence en histoire de l’art.

Et si je n’étais déjà pas en osmose avec la façon d’apprendre pendant ma scolarité précédente ce fut pire arrivée à la fac. 

J’ai eu ma première année sans trop d’efforts et j’ai essayé 3 fois de passer ma seconde année sans succès. Je m’ennuyais et j’avais, je crois, atteint ma limite

de tolérance aux méthodes d’apprentissage conventionnelles. 

 

A mes 19 ans je suis entrée en restauration. Pas le travail de mes rêves mais pour autant je pouvais apprendre dans le feu de l’action !

S’en est suivi 10 années entre la restauration et l’univers des musiques actuelles à occuper divers postes : tantôt payés, tantôt bénévoles pour abreuver ma

soif d’apprendre.

Pendant ces années je me suis beaucoup amusée et j’ai eu la chance de voir des centaines d’artistes, d’apprendre vraiment énormément de choses et de

rencontrer des tas de professionnels intéressants !

Pendant quelques années j’ai même cru que l’univers technique du spectacle musical était ma voie. Et puis j’ai déchanté devant la dureté du milieu.

Il ne correspondait pas du tout à la rêveuse, fleur bleue et utopiste que j’étais.

En fait pendant ces  10 années, je me suis surtout cherchée. Et aussi beaucoup reprochée de ne pas réussir à suivre les voies “traditionnelles”.  

 

A côté de tout ce bazar qu’était ma vie, si mon côté rêveur était mis à mal, la création, de bijoux, cousettes, tricot… avait tout de même toujours une petite place

dans mon chez-moi. Une très petite.

Et pourtant cette graine minuscule dans l’océan de confusion de mon esprit à germé jusqu’à rejaillir.

 

Je me suis alors tout d’abord intéressée au wire-wrapping. Discipline ancestrale et minutieuse de bijouterie à partir de fils métalliques.

Je me suis formée seule en travaillant dur. De plus en plus convaincue que je voulais faire de la bijouterie mon avenir j’ai passé un concours pour obtenir une

place dans un CAP bijouterie.

J’ai été refusée. Loin de me laisser désarçonner j’ai pris un nouveau job en restauration avec comme objectif de parfaire mon savoir-faire pendant une année et

de retenter le concours.

 

Spoiler alerte : Je n’ai jamais repassé le concours de CAP bijouterie, car cette année là tout à changé et l’atelier est enfin né pour de vrai. 

Boucles d'oreilles artisanales
Collier artisanal et pierre de soleil noire
Créoles artisanale
Collier artisanal
Bague artisanale amazonite

Quelques unes de mes premières créations de bijoux à l’atelier 

Premier logo atelier de bijouterie la Tisserande d'Arduina
  • La naissance de l’atelier de bijouterie

C’est en septembre 2019 qu’est crée la structure officielle de l’atelier. 

Avant ça j’avais réalisé deux ans de tests, où je présentait mes premières créations de bijoux

seulement sous le nom “AuréliaR bijoux” (Vraiment on applaudira toute l’originalité de la chose !).

Le 1er septembre 2019, après un été de brainstorming, naît l’atelier de la Tisserande d’Arduina. 

Le lancement de mon premier site internet se fait dans la foulée le 2 septembre accompagné

de la sortie d’une collection mêlant bijoux en cuivre et bijoux en résines florales. 

⭠ Le premier logo de l’atelier de bijouterie. Le symbole alchimique du cuivre (qui était mon matériaux principal à cette époque)  entouré de feuillage.

Pendant 2 ans je conserve ce premier site internet dont je suis très fière. 

Je me perfectionne dans mon art du wire-wrapping et commence à caresser d’autres projets

évoqués par le passé. 

En effet en 2018 lors de mon refus en formation bijouterie-joaillerie, j’ai pris un boulot d’appoint

dans lequel j’ai rencontré mon conjoint actuel. 

Il m’a beaucoup soutenu dès le départ (et c’est d’ailleurs encore le cas aujourd’hui )!

Grâce à son soutien, et en m’apercevant que j’avais besoin d’indépendance et non de m’enfermer

de nouveau dans un carcan scolaire, j’ai décidé de créer mon atelier et de ne pas retenter le concours. 

Pourtant en 2020 après le Covid je commence de nouveau à avoir envie de me former

en bijouterie traditionnelle.

Mais pour autant je n’ai toujours pas envie de faire une école. 

Alors je cherche des chemins de traverse. 

Le logo, encore utilisé aujourd’hui, créé en 2020 par la talentueuse artiste Mathilde Delamare

Conteuse de bijoux onirique, la tisserande d'Arduina, bijouterie artisanale laiton et pîerres fines, artisane d'art en bretagne pièces uniques.

Fraîchement débarquée dans la jolie ville médiévale de Dinan en Bretagne (ville propice à l’inspiration!).

Je fais la connaissance d’une bijoutière et décide d’effectuer une formation courte d’une semaine avec elle au sein de son atelier de bijouterie via

les ateliers K.

J’apprends avec elle les bases du travail de bijoutier durant le mois de Novembre 2020. 

Pour renforcer ces premières connaissances j’investis dans une seconde formation, mais en ligne cette fois, via le site Objectif bijoux

avec l’accompagnement de bijoutiers professionnels. 

Je travaille ainsi beaucoup jusqu’à sortir ma toute première collection de bijoux en cuivre et en laiton sans pierres en mars 2021. 

Boucles d'oreilles artisanales lunes
Médaillons artisanaux représentant un paysage de campagne sous la lune
Pendentif artisanal en laiton lune
Anneaux épais artisanaux cuivre et laiton
Bagues artisanales cuivre et laiton lune

Collection ~Fantasmagories ~ la toute première réalisée en bijouterie traditionnelle. 

Une seconde collection de bijoux sortira quelques semaine plus tard en Avril de la même année

Cette fois les pierres naturelles feront leur apparition serties dans du laiton. 

Le laiton remplacera peu à peu le cuivre dans ma pratique. Si ce dernier se révélait idéal pour le wire-wrapping, je le trouve moins agréable à travailler

en bijouterie traditionnelle. 

Bijou artisanat d'art réalisé en Bretagne.
Bijou artisanat d'art réalisé en Bretagne.
Bijou artisanat d'art réalisé en Bretagne.
Bijou artisanat d'art réalisé en Bretagne.
Collier artisanal œil de tigre

Collection ~Reliques d’autres temps ~ la première collections de bijoux à accueillir des pierres naturelles

Bijou artisanal laiton et labradorite

Cependant l’apprentissage ne fut pas de tout repos. 

A la suite de cette collection j’ai traversé un gros passage à vide ou le chalumeau me résistait.

Plus  aucun bijou réalisé en bijouterie traditionnelle ne sortait de l’atelier…

Etant une personne mesurée (non ^^) j’ai passé trois mois à me dire que je ne devais pas être faite

pour ça, que je ferai mieux de tout laisser tomber maintenant parce que je n’y arriverai jamais.

Mais heureusement, au milieu de tout ca, à force de persévérance, en Août 2021 sortait la

première collection d’une longue série qui, je l’espère, continuera encore longtemps ! 

Barette ou broche artisanale laiton et labradorite
Talisman artisanal labradorite
Médaillon artisanal labradorite et résine florale
Boucles d'oreilles artisanales et résine florale
Bague artisanale labradorite et résine florale

Extrait de la collection de bijoux artisanaux ~Minuit aux champs ~ 

A l’heure où j’écris cette article (Juin 2024) 22 collections de bijoux artisanaux uniques sont sortis

de l’atelier.  

Et pour mon plus grand bonheur, j’ai obtenu mon titre d’artisan d’art en septembre 2022 !

Souaitez-moi de pouvoir un jour espérer celui de “maître artisan” !

Si vous souhaitez découvrir toutes les collections passées de l’atelier rendez-vous sur la page “Archives” (en construction) 

Artisane d'art, bijouterie laiton, artisanat bretagne. bijoux magiques
Pendentif artisanal hellébore réalisé en laiton autour d'une magnifique pierre naturelle d'agate candy cotton
Bijoux artisanal en laiton et sodalite. Collier plastron sodalite
Collier basilic et malachite pierre naturelle bijou artisanal
Collier pierre d'astrophyllite

Quelques un des tous derniers bijoux sortis de l’atelier en 2024

  • Pourquoi avoir choisi de me nommer “La Tisserande d’Arduina” ?

Lors de la recherche du nom de mon entreprise artisanale je souhaitais trouver quelque chose d’unique qui me représenterait parfaitement.

Ca à été un trèèèèèèès (trop) long brainstorming qui a duré des semaines !  

Trouver un nom pertinent pour son activité mais sans utiliser les mots qui désignent mon travail fut une salade de cervelle sportive !

Je voulais quelque chose d’intriguant, qui pousse à l’imagination.

Finalement j’ai choisi le mot “Tisserande” qui était pertinent par rapport à ma technique au moment de la création de mon atelier de bijouterie.

Puis à force de recherche dans le domaine rêveries, légendes et mythologies je suis tombée sur une déesse celte du nom de “Arduinna“.

Déesse forte, protectrice des bois, et gardienne de la forêt des Ardennes. 

J’avais choisi. Ce serait le nom de mon atelier !

Avec cependant un “n” en moins au nom de la déesse de la faune et de la flore.

N’étant pas ardennaise je souhaitais faire un clin d’œil à cet aspect de la divinité qui m’avait touchée, et non me l’approprier. 

                    Mais alors pourquoi avoir gardé le mot “Tisserande” quand j’ai stoppé la bijouterie en wire-wrapping ?

Tout simplement parce que je ne vous ai pas tout dit ! 

Vous remarquerez que, souvent, le nom de mon atelier artisanal est accompagné de la phrase “Conteuse de bijoux oniriques“. 

Si j’ai choisi le mot “tisserande” c’est aussi pour ses sens indirects lié à cette phrase.

Au travers de mon travail je tisse des histoires, file des poèmes, brode l’imaginaire…

Pour moi la nature est propice au vagabondage de l’esprit.

Le lieu parfait pour s’ouvrir à l’invisible et créer des lien entrelacés entre la beauté des paysages sauvages et nous-même. 

Côtes bretonne cap Fréhel inspiration

Photographie prise lors d’une randonnée au Cap Fréhel en Bretagne.

Le paysage de ma Bretagne se prête très souvent à ses douces rêveries.

Rêveries qui nourrissent mon feu créatif et mon feu intérieur en quête de beautés simples. 

J’aime imaginer mes bijoux comme des pièces revenant d’entre les lames du temps.

Ayant des histoires à murmurer à leur porteur. 

Et j’aime imaginer ces histoires s’entrelacer avec celles du quotidien de mes clients créant ainsi une

osmose.

Une part de charme poétique au cœur de leur vie quotidienne.

Pour l’anecdote, il existe un centre de l’imaginaire en Bretagne, situé à Brocéliande. Lors de mon passage à la médiévale de Brocéliande l’an dernier j’ai

appris qu’il existait un centre “jumeau” dans les Ardennes. 

J’ai pris cela comme une confirmation que j’avais choisi le bon nom pour représenter mon atelier artisanal !

Collier torque artisanal et pierre naturelle

Collier torque -Sentinelles de minuit- réalisé pour la collection ~ Season of the witch ~ en octobre 2023

  • Quelles sont mes inspirations ? 

                   La nature et tout ce qui la constitue

La nature est vraiment sur le haut du podium de ce qui nourri ma créativité.

Me trouver au cœur d’une forêt ou en bord de mer (mes deux lieux de prédilection!) est ce qui recharge mes batteries et me permet pendant un temps d’alléger

mon anxiété !

Au delà de cet aspect libérateur je trouve que ce sont les lieux parfaits pour apprendre à mieux voir. 

Mieux observer ce qui nous entoure et s’apercevoir que la beauté et la poésie sont là partout autour de nous.

La nature est aussi une professeure remarquable pour nous aider à mieux nous écouter.

Son calme est un atout pour essayer de regarder au delà des choses visibles. Pour nous aider à mieux appréhender nos sens. 

En partageant des bijoux réalisés autour de ce thème, je me réfugie dans ces lieux rassurants que je garde toujours dans un coin de mon esprit. 

Je donne mon possible pour que ces créations vous fassent ressentir au moins un tout petit peu de ce que je ressens quand je suis dans ces lieux que

j’adore !

Pour que vous puissiez percevoir la poésie du quotidien comme je la vois !

                   Certains courants artistiques

-> Le romantisme

Il s’agit du mouvement artistique que je préfère !

Courant d’abord littéraire, d’autres disciplines, comme la peinture, s’en empareront ensuite.

Né au 18éme siècle en Allemagne en réponse au classicisme et au siècle des lumières. Le romantisme persistera jusqu’au milieu du 19ème siècle. 

Il se base sur l’expression des sentiments et des émotions. En peinture il s’exprime beaucoup par l’illustration de scènes de nature. 

Dans leur désir de se libérer du carcan du rationalisme, les artistes de l’époque puisent beaucoup dans l’imaginaire et le fantastique pour élaborer leurs

œuvres. 

C’est un bref état des lieux de ce qu’est le romantisme mais j’imagine qu’à la lecture de ces quelques lignes vous avez pu faire le lien avec mon travail !

Retrouvez ci-dessous 3 oeuvres de mon peintre préféré  

Caspar david friedrich romantisme

Caspar David Friedrich – Voyageur contemplant une mer de nuage.

Caspar david friedrich romantisme

Caspar David Friedrich – L’abbaye dans la forêt

Caspar david friedrich romantisme

Caspar David Friedrich – Vue du port

-> L’art nouveau

Si vous connaissez un peu ce courant ainsi que mon travail je crois que

le lien s’est également fait assez rapidement !

Courant artistique qui connaît son apogée en France durant la belle époque

il brise les lignes et les règles.

L’art nouveau est un courant réactionnaire qui veut dénoncer

l’industrialisation de l’art.

Il s’appuie aussi beaucoup sur la figure féminine qui est

au centre des représentation. Des femmes hors de représentation

académiques qui démontrent une part belle de

féminisme dans le mouvement.

 

Esthétiquement l’art nouveau regorge de fluidité. De formes en arabesques

et de boucles gracieuses

La nature y occupe une place prépondérante avec des motifs récurrents

comme les feuilles et les fleurs

Les couleurs y sont nombreuses donnant des œuvres qui accrochent l’œil. 

L’emploi de teintes pastels et de doré sont dominantes.

 

Si vous ne voyez pas à quoi peux ressembler ce courant il en a laissé des traces

dans la vie courante dans des villes comme Nancy qui fut son fief, ou encore

à Paris avec ses bouches de métro magnifiques

En peinture on peut également citer les très célèbres œuvres de Mucha

Art nouveau

Porte Dauphine par Hector Guimart

Art nouveau

Alphonse Mucha – Printemps

Ce ne sont là encore que quelques ligne et si j’y reviendrai plus en détails dans un prochain article, j’espère que vous comprenez mon lien avec ces

courant artistiques majeur.

Bien sûr ici je vous cite mes principales inspirations, celles qui occupent le plus de place dans mon travail, mais ce ne sont bien entendu pas les seules ! 

Le baroque, la mythologie et les légendes ont également un très forte importance dans ma création de bijoux ! 

Médaillon artisanal améthyste
Artisane bijoutière en métiers d'art
Pendentif artisanal laiton et pierre naturelle

Il va être temps pour moi de clore cet article ! 

 

J’ai eu du mal à démarrer et je me suis aperçue que finalement ça me faisait plaisir de me plonger un peu comme ça dans l’historique de l’atelier ! 

J’espère que ça vous aura plu de découvrir tout ces détails sur sa construction et si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser en commentaires ! 

 

Et si vous avez aimé ce que vous avez vu et lu vous pouvez aussi visiter la boutique en ligne pour trouver le bijou qui sera fait pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *